Informations sur le site

Lorsqu'un homme refuse de reconnaître un enfant comme le sien, une action de recherche en paternité peut être engagée. Pour nous, l’œuvre est l’« enfant », l’auteur est le « père » du texte crée, il en assume la création, il lui donne un nom, c’est le nom d’auteur.

 

PARUTIONS

Slautina M., Guillaume d'Angleterre, la paternité discutée. Chrétien de Troyes, est-il l'auteur du roman? Editions Universitaires Européennes, 2010.

Résumé:

Guillaume d'Angleterre est un texte d'attribution douteuse. Longtemps les chercheurs ont été partagés: les uns supposaient que l'auteur du roman était Chrétien de Troyes, les autres réfutaient cette attribution. Ce travail présente une recherche de la paternité de Guillaume d'Angleterre fondée sur une comparaison du roman avec les cinq romans attribués à Chrétien de Troyes, et effectuée à l'aide de la méthode de reconnaissance des formes, méthode linguistique basée sur l'analyse statistique des structures syntaxiques du texte. Il contient aussi deux chapitres historiques: l'un fait le point sur les débats menés sur l'attribution de Guillaume d'Angleterre, l'autre expose un historique des méthodes statistiques de l'attribution des textes. L'important travail méthodologique qui a été mené lors du dépouillement des textes en ancien français, ainsi que ses étapes principales et ses résultats, sont également présentés. Cet ouvrage intéressera les médiévistes, les spécialistes de la recherche de la paternité des œuvres anonymes ou écrites sous un pseudonyme, ainsi qu'un large public partant à la découverte de ces problématiques.

Marusenko M., Rodionova E. : “Corneille-Molière” confirmation scientifique de leur collaboration par l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg Corneille-moliere.org, 2011

Résumé:

La présente recherche est consacrée à l’affaire «Corneille/Molière».  Nous avons appliqué au corpus Corneille-Molière la technique statistique de « la reconnaissance des formes ». 

Cette recherché démontre que, sur les treize grandes comédies en vers de Molière analysées selon le protocole de la « reconnaissance des formes », dix peuvent être attribuées à Pierre Corneille.

Resource Links:
Chercheurs
Mikhail MARUSENKO, PR
Maria SLAUTINA
Elena RODIONOVA
Valentina CHEPIGA
Sergey KHOZYAINOV
Anastasia SINELEVA
Elena SHUVALOVA
Assya PETROVA
Panorama
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg
©2009-2011 All copyright, trade marks, design rights, patents and other intellectual property rights (registered and unregistered) in and on corneille-moliere.com and all content located on the site shall remain vested in site authors. You may not copy, reproduce, republish, post, broadcast, transmit, make available to the public, or otherwise use.
©2009-2011 Generatum Ltd.